Réduire les délais de prise en charge des patients atteints de cancers

Pour Martin Hirsch, directeur général de l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris, le délai de prise en charge des patients dans les hôpitaux a significativement baissé et de plus en plus de patients se voient proposer des essais cliniques.

Pour Martin Hirsch, directeur général de l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris, le délai de prise en charge des patients dans les hôpitaux a significativement baissé et de plus en plus de patients se voient proposer des essais cliniques. Cet entretien a été réalisé lors des Rencontres de la Cancérologie Française (RCFR), à Paris, les 13 et 14 décembre 2016.

Actuellement, à l’AP-HP, nous observons que le délai de prise en charge des patients a considérablement diminué avec une première consultation en oncologie passée de 22 jours en 2014 à 15 jours en 2016 et un accès à la radiothérapie réduit de 23 jours à 15 jours. Nous ouvrons maintenant des centres qui s'engagent sur une prise en charge hospitalière du patient en une semaine, en cas de suspicion d’un cancer adressé par un médecin en ville.

De plus en plus de patients intégrés dans des essais cliniques
Nous avons également réalisé un gros effort afin de faire bénéficier d’essais cliniques à davantage de patients. Le nombre d'essais a augmenté de 45% entre 2014 et 2015 ; 50% de patients supplémentaires sont inclus dans les essais et cet effort va se poursuivre. Le délai de démarrage d’un essai a lui aussi considérablement diminué et cela va continuer.

Mobiliser davantage les forces en présence
Tout le monde est mobilisé autour du Plan France Génomique 2025, pour lequel il y a un appel à projets pour de grandes plateformes qui puissent être au service, pas simplement du cancer, mais aussi des maladies rares tout comme de maladies plus fréquentes. Notre réponse sera commune à Gustave Roussy, l’Institut Curie et l’AP- HP pour que nous ayons une action coordonnée, un outil et un circuit communs sur la région Ile-de-France et probablement au-delà. Nous devons unir nos forces.

RCFr, en savoir plus www.rcfr.eu

http://www.aphp.fr/