Oncologie : aider les associations à aider les patients

Pour Françoise Sellin, co-fondatrice de la plateforme « Aider à aider », les patients sont de plus en plus traités à domicile obligeant les associations de patients à revoir leur accompagnement.

Pour Françoise Sellin, co-fondatrice de la plateforme « Aider à aider », les patients sont de plus en plus traités à domicile obligeant les associations de patients à revoir leur accompagnement. La plateforme « Aider à aider » offre des informations en cancérologie mais dispose également d’un annuaire des associations de patients. Cet entretien a eu lieu lors des Rencontres de la Cancérologie Française (RCFr) qui se sont tenues à Paris, les 13 et 14 décembre 2016.

De plus en plus de patients sont traités aujourd’hui avec des traitements oraux ; ils ne viennent plus régulièrement à l'hôpital. Les associations qui les accompagnaient dans les centres de soins doivent se repositionner, ce qui demande une vraie réflexion. Comment faire pour disposer d’une coordination entre le réseau de santé et le réseau associatif pour bien accompagner le patient lorsqu’il est chez lui ? Les applications peuvent, par exemple, aider à une meilleure coordination entre les réseaux de santé et les associations.

Une plateforme pour aider et apporter une visibilité aux associations de patients
Avec Damien Dubois, journaliste et co-fondateur de Jeunes Solidarité Cancer, Dominique Thirry, directrice de l’association Juris Santé et Sylvie Favier, journaliste santé, nous avons mis en ligne la plateforme Internet « Aider à Aider » notamment dédiée aux associations qui ont besoin à la fois d’aide et d’être mises en avant. En France, plus de 1 000 associations existent en cancérologie ; nous en avons déjà recensées au moins 300. Au fil du temps, nous allons encore enrichir notre annuaire des associations avec une géolocalisation et nous proposons, dès à présent, des focus sur certaines d’entre elles, des dossiers thématiques sur les innovations, un compte-rendu sur les Rencontres de la Cancérologie Française par exemple, la possibilité aux associations de mettre des annonces de tout ordre, et un agenda.

Davantage professionnaliser l’accompagnement des malades
L’université des patients, au sein de l’Université Pierre et Marie Curie à Paris, propose un diplôme universitaire innovant destiné à former des personnes touchées par la maladie ou l’entourage ou encore des personnes du milieu médical, à la mission d’accompagnant du patient en cancérologie. C’est une manière d’accompagner le patient mais aussi de penser d’une autre façon et d’être plus professionnel dans cet accompagnement réalisé aujourd’hui par des bénévoles.

RCFr, en savoir plus www.rcfr.eu

Plus d’informations, http://www.aideraaider.fr/