Cancers : la e-santé au service des patients et de la qualité des soins

Clément Bonnet témoigne de l’évolution de l’accompagnement du patient et de l’amélioration du lien ville-hôpital .

Entretien avec Clément Bonnet, vice-président AERIO et membre du Jury Prix RCFr16 de la cancérologie connectée, qui témoigne de l’évolution de l’accompagnement du patient et de l’amélioration du lien ville-hôpital à l’occasion des Rencontres de la Cancérologie Française (RCFr), les 13 et 14 décembre 2016, à Paris.

L'avènement des thérapies orales et de l’immunothérapie ont clairement modifié la prise en charge des patients atteints d’un cancer que ce soit en termes de toxicité, de suivi, d’articulation entre la ville et l'hôpital, que dans la gestion de la maladie par les patients. Ces traitements marchent plus longtemps avec des panels de toxicité gérés plutôt en ville. Avant, les patients étaient très souvent hospitalisés ou pris en charge dans le domaine hospitalier.

Un renforcement de l’accompagnement des malades grâce aux applis
Le parcours de soins et de vie des patients s’est considérablement modifié. Il y a une véritable nécessité d’accompagnement de ces patients une fois qu’ils sortent de consultation et de l'hôpital. Les différents outils technologiques, que ce soit Internet ou les applications, renforcent un peu plus le lien ville-hôpital qui a tardé à se mettre en place ces dernières années.

Cette année, le Jury Prix RCFr16 de la cancérologie connectée a récompensé une application qui répond vraiment à un besoin des patients et une association de bénévoles - Cheer Up. L’application permet de renforcer le lien, parfois difficile à suivre pour les bénévoles, auprès des jeunes patients âgés de 15 à 25 ans en séjour à l'hôpital, puis lors de leur prise en charge à domicile.

RCFr, en savoir plus www.rcfr.eu

Plus d’information, http://www.aerio-oncologie.org/