Cancers : réduire le temps passé à l’hôpital

Des grands progrès ont été réalisés ces dernières années en oncologie, notamment l’amélioration de la qualité de vie des patients et l’augmentation de la prise en charge en ambulatoire.

Mario Di Palma, chef du département ambulatoire à Gustave Roussy, Villejuif, insiste, dans le cadre des Rencontres de la Cancérologie Française (RCFr) 2016, sur les grands progrès réalisés ces dernières années en oncologie, notamment l’amélioration de la qualité de vie des patients et l’augmentation de la prise en charge en ambulatoire.

Grâce aux avancées thérapeutiques, les patients sont de plus en plus pris en charge en ambulatoire. Ils ne sont pas coupés de leur vie familiale, voire professionnelle, pendant le traitement de leur cancer. La prise en charge en ambulatoire permet de maîtriser les coûts en santé. Cependant, actuellement, même si le temps d’hospitalisation s’est considérablement réduit, les hôpitaux sont toujours aussi pleins.

Des traitements pour une meilleure qualité de vie des patients
Les traitements, tout comme les soins de support, ont également amélioré la qualité de vie des patients. Un des progrès majeurs réalisés en cancérologie est l’implantation d’un boîtier sous la peau permettant de faire les perfusions sans abîmer les veines. Les patients gagnent donc en confort. Le deuxième progrès notable concerne la diminution des effets secondaires des traitements tels que les nausées et les vomissements alors qu’il y a une  vingtaine d’années, certains patients refusaient leur traitement à cause de ces effets indésirables insupportables.  

RCFr, en savoir plus www.rcfr.eu

https://www.gustaveroussy.fr/