Cancer : optimiser le rôle du médecin traitant

Pierre-Louis Druais revient sur le rôle majeur des médecins généralistes dans l’accompagnement et le suivi des patients souffrant d’un cancer.

Pierre-Louis Druais, président du Collège de la Médecine Générale, interrogé à l’occasion du 27ème Festival de la Communication Santé, revient sur le rôle majeur des médecins généralistes dans l’accompagnement et le suivi des patients souffrant d’un cancer.

D’énormes progrès ont été réalisés sur le plan thérapeutique en oncologie, de plus en plus de vies sont sauvées. Les médicaments innovants sont de plus en plus efficaces et coûteux. Les médecins généralistes doivent davantage coordonner les soins et accompagner les patients qui ont un cancer ou ont eu un cancer. Ils doivent diffuser une information claire et être capables d'accompagner les patients dans leur suivi, que ce soit dans la phase aiguë ou dans la phase chronique.

Assurer davantage la prise en charge et le suivi des chimiothérapies orales
Dans les progrès en cancérologie, trois notions sont à véhiculer : soigner un cancer est pertinent car des médicaments innovants comme la chimiothérapie, la radiothérapie, l'immunothérapie et toute l’approche génétique de la pathologie sont disponibles. Les médecins généralistes ont intérêt à bien les connaître pour bien les relayer et bien conseiller leurs patients ; connaître les bonnes équipes est un rôle qui leur incombe également car il existe une inégalité territoriale et sociale d'accès aux soins pour le patient souffrant d’un cancer ; le troisième élément est d’être capable de ré-institutionnaliser une vie “normale” avec le cancer et de permettre au patient de bien vivre. Des équipes territoriales en réseau avec des pôles cancer et des généralistes sont capables de faire des chimiothérapies orales à domicile maîtrisables. Aujourd’hui, des résistances à confier cette mission aux généralistes persistent toutefois dans le monde de la cancérologie. Dans le maillage territorial, il y a encore des optimisations à faire pour l’organisation des soins des patients entre le cancérologue et le suivi par le médecin traitant de ces chimiothérapies orales.

RCFr, en savoir plus www.rcfr.eu

http://www.lecmg.fr/internet/index.php