Une évolution du regard de la société sur les cancers

Une prise en compte des patients dans l’innovation

Samedi 4 février, avait lieu la Journée mondiale consacrée à la lutte contre le cancer et son dépistage précoce. Professionnels de santé, associations de patients, représentants des pouvoirs publics et industriels du médicament s’expriment sur l’évolution de la société sur les cancers. Le plus marquant est le changement opéré ces dernières années avec une prise en charge davantage centrée sur le patient et sa prise en compte grandissante dans l’innovation. Retrouvez les interviews de Martine Castro et Dominique Debiais, Europa Donna France, du Dr Anne Lesur, Institut de cancérologie de Lorraine (Unicancer), de Silvia Rossi, Cancer Contribution et d’Eric Baseilhac, Leem sur le site Cancers, les défis de l’innovation réalisé par Acteurs de santé et soutenu par Lilly. 
Moins de tabou autour de la maladie
« L’innovation majeure dans le cancer du sein mais qui est certainement la même pour l’ensemble des cancers est que les patients sortent de la solitude et du tabou qui entoure cette maladie. Avoir un cancer est de moins en moins stigmatisant ; les patients se sentent moins exclus tant sur le plan personnel que professionnel, même si des progrès restent à accomplir car il existe des pans de la société où demeure un ostracisme des personnes souffrant d’un cancer et particulièrement les femmes », affirme Martine Castro, Europa Donna France. 
Retrouvez l’intégralité de son interview ICI
Un plan personnalisé de soins défini avec la patiente
Pour le Dr Anne Lesur, onco-sénologue, Institut de cancérologie de Lorraine (Unicancer), « il y a un avant, un pendant et un après la maladie qui ne sont pas séparés par une barrière mais se tiennent. La patiente atteinte d’un cancer du sein est obligatoirement au milieu du circuit. Nous définissons avec elle un plan personnalisé de soins, un « plan de combat », puis nous allons la suivre dans son cheminement. » 
Retrouvez l’intégralité de son interview 
ICI
Les patients ont une place à prendre dans l’innovation
« Les progrès sont notables dans la prise en charge de la maladie. Nous constatons que de plus en plus de patients vivent avec leur maladie pendant des années. Ils ne sont plus des malades mais des personnes qui ont des ambitions, des projets de vie. Tout cela doit être pris en compte. Les associations de patients sont de plus en plus consultées sur l’innovation, entretenant ainsi un véritable dialogue avec les différents acteurs de la santé et permettant de faire avancer les lignes pour les patients », indique Silvia Rossi, Cancer Contribution. Retrouvez l’intégralité de son interview ICI Un point de vue que partage Dominique Debiais, vice-présidente d’Europa Donna France : « l’avis des patients va être recherché au niveau de la Commission de Transparence. Les patients doivent être au cœur du dispositif d’évaluation des innovations mais ils ont aussi des devoirs et doivent se former, ce qui n’est pas toujours évident car ces domaines sont complexes et éloignés de leur réalité quotidienne. » Retrouvez l’intégralité de son interview ICI
Faciliter l’accès des patients à l’information, déterminant de la santé
« Sur le plan sociétal, les patients prennent le pouvoir, notamment en oncologie. Ils veulent maintenant être informés, être acteurs de leur maladie et co-décisionnaires du choix thérapeutique », se félicite Eric Baseilhac, directeur des affaires économiques et internationales de Leem. 
Retrouvez l’intégralité de son interview 
ICI

Ces interviews ont été réalisées à l’occasion des 9èmes Rencontres de la Cancérologie Française (RCFr) 2016, à Paris.

En savoir plus :
http://www.rcfr.eu/
http://www.europadonna.fr/1.aspx
http://www.cancercontribution.fr/
http://www.icl-lorraine.fr/
http://www.leem.org/