Plus de 120 intervenants se sont succédés aux 9èmes Rencontres de la Cancérologie Française, à Paris, pour aborder les aspects médicaux, organisationnels, économiques et éthiques de la maladie et de ses traitements. Un choix mûrement réfléchi par le Pr Véronique Trillet-Lenoir (Université Claude Bernard Lyon 1, Hospices Civils de Lyon) et Présidente des RCFr.

« La décision en cancérologie constitue un moment crucial car elle fait appel à des données médicales, scientifiques ; elle s’appuie aussi sur l’expérience individuelle et la réflexion collective », explique-t-elle dans un communiqué de presse précédant cette manifestation. « Au-delà de l’évaluation bénéfice / risque, elle doit prendre de plus en plus en compte l’évaluation du coût par rapport aux bénéfices. Elle évolue également au sein du colloque singulier entre le médecin et son patient vers un nouveau concept qui est celui de décision partagée, au cœur des ambitions de la démocratie sanitaire ».

La décision, fil conducteurs des RCFr

Six thématiques phares ont ainsi été choisies : la décision médicale basée sur les preuves, les critères de décision à l’échelle sociétale, les critères de décision fondés sur la notion de risque, les critères de décision médico-économique, la décision partagée et la décision à l’échelle territoriale. Quant à la place des médecins généralistes aux côtés de leurs patients, elle a été précisée avec la présentation des résultats d’une grande enquête menée par Le Généraliste auprès de ses lecteurs.

Interview réalisée à l’occasion des 9èmes Rencontres de la Cancérologie Française, à Paris, décembre 2016.

RCFr, en savoir plus www.rcfr.eu

http://www.chu-lyon.fr/web/index.jsp